SOLID – South Mediterranean Social Dialogue

SOLiD-South Mediterranean Social Dialogue est un programme de trois ans (2016-2019) doté d’un budget de 3.750 millions d’euros, financé à 80% par l’Union Européenne et à 20% par la Confédération Syndicale Internationale. Il est coordonné par un consortium constitué de 9 partenaires : ATUC (Arab Trade Union Confederation), BUSINESSMED (Union Méditerranéenne des Confédérations d’Entreprise), ANND (Arab NGO Network for Development), ISCOS (Institut Syndical Italien de la Coopération et du Développement), Progetto SUD, AIP (Association de l’Industrie du Portugal), SOLIDAR, CNT Belgique (Conseil National du Travail) et CES Maroc (Comité Economique et Social).

Contexte :

Les changements politiques majeurs qui se sont produits en 2011 et concernaient principalement les pays de Sud de la Méditerranée ont montré les limites des politiques économiques et sociales suivies jusqu’à présent et rendu plus évidente la nécessité de réformes institutionnelles urgentes.

Depuis 2008 et dans le cadre de l’Union pour le Méditerranée (UpM), l’UE s’est lancée dans un processus associant les gouvernements et les représentants des employeurs et des employés. Ce processus vise à donner un rôle « plus efficace » au dialogue social dans les pays de la Méditerranée.

C’est dans ce cadre que le projet-pilote pour la promotion du dialogue social dans le sud de la Méditerranée – SOLiD – a été lancé dans 3 pays (le Maroc, la Tunisie, la Jordanie) et qui pourrait s’étendre à d’autres pays partenaires à l’UpM.

Objectifs du projet :

Développer la capacité des acteurs sociaux (organisations syndicales d’employeurs- patronats et leurs homologues, les organisations syndicales des travailleurs) en Tunisie, au Maroc et en Jordanie, afin de promouvoir un dialogue social institutionnalisé, renforcé, dynamique et inclusif.

Site web SOLiD : http://www.medsocialdialogue.org/